comment comptabiliser les gains et les perte de change

comment comptabiliser les gains et les perte de change
4 (80%) 1 vote

Lors de transactions avec des pays situés hors de la zone euro il est possible d’être facturé en devise étrangère (Yen pour le Japon ,le Franc suisse pour la suisse …)  .

Même si certaines opérations commerciales sont donc libellées en devise étrangère , leurs comptabilisation doit se faire en euros. Avec la recrudescence des paiements à crédit il se peut donc qu’il y ait un écart de change entre la date d’achat et la date de paiement.  Ces gains et pertes de change sont comptabilisés principalement dans deux comptes : le compte 756 “Gains de change sur créances commerciales” si les fluctuations du marché des devises est allé dans notre sens et le compte 656 – ”Pertes de change sur créances et dettes commerciales “ si au contraire le cours des monnaie a évolué en notre défaveur . En cas d’opérations financières comme des emprunts par exemple , il faut utiliser les comptes 766 “Gains de change financières” et 666 “pertes de change financières” .

Prenons un exemple de perte de change. Nous sommes une entreprise qui confectionne des motos . Nous importons des pièces détachées des Etats-unis et nous vendons nos motos à ce même pays . Les Etats-unis n’appartiennent pas à l’Union Européenne , les opérations que nous effectuons sont donc des importations et exportations .  Le 3 janvier N nous achetons auprès d’un fournisseur américain des pièces détachées à crédit pour un montant de 300 dollars . Le jour de l’achat, la devise EUR/USD vaut 1.35 Dollars donc 1 euro vaut 1.35 dollars . Pour convertir les 300 dollars en euros il faut faire 300/1.35 = 222.22 euros . Nous avons donc une dette de 222.22 euros auprès de notre fournisseur américain , les pièces détachés sont à enregistrer en charge dans le compte 601  et la dette de le compte 401 “fournisseur” . Il n’y pas de TVA à comptabiliser le jour de l’achat , car le fait générateur de la TVA apparaît lors de l’arrivée des biens sur le territoire français donc lors du dédouanement ,la TVA est donc acquittée directement à la douane en même temps que les frais de douane (en cas d’exportation la TVA aurait été exonérée) . Un mois plus tard donc le 4 février N nous réglons la facture via virement bancaire . Entre le 3 janvier N et le 4 février N l’Euro a perdu de la valeur face au Dollar, le cours de la devise EUR/USD est passé à 1.25 dollars . Notre règlement de 300 dollars correspond donc le 3 février à 240 euros . Pour récapituler , si on avait payé la facture comptant le 3 janvier on aurait déboursé  222.22 euros mais étant donné qu’on a décidé de payer à crédit la somme à payer est passé à 240 euros un mois plus tard, pour le fournisseur américain le montant reste de 300 dollars . Il ya donc une perte de change de 17.78 euros , ce montant est donc à enregistrer en charges au débit du compte 656 ”Pertes de change sur créances et dettes commerciales “ , à côté de ça le compte 401 est soldé donc en inscrivant au débit la somme de 222.2 euros et le compte 512 banque est crédité de 240 euros en contrepartie .

En cas de gain de change , c’est donc le compte de produit 756  qui aurait été impacté . Le fonctionnement reste le même en cas d’exportation la somme encaissée pourra contenir un gain ou une perte de change .

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *